Les changements de saisons appellent à revoir ses intentions

L’intention précède l’action

Je reviens après une pause nécessaire, comme à chaque fois que j’ai besoin de remettre de l’intention dans mes actions. Bien que ce processus ne soit pas fini pour moi, je viens partager où j’en suis.

J’ai d’ailleurs le sentiment que la période est au ralentissement pour beaucoup d’entre nous : l’entrée dans l’hiver, le changement d’heure, les retombées du Covid… Tout cela nous demande de ré-adapter nos corps et nos esprits et d’aller toujours un peu plus profond en nous. Ressens-tu cela toi aussi ?

Voici quelques stratégies qui m’ont permis de remettre de l’intention sur mes partages ici, dans cette newsletter, et surtout sur mon blog, car c’est en réalité la plateforme que je privilégie.

Tu verras que ces stratégies vont bien plus loin que simplement ce blog :

  • Me questionner sur ce que je veux vraiment
  • Me questionner sur mes besoins et comment y répondre au mieux
  • Passer beaucoup de temps avec mes proches
  • Prendre conscience et soin de mon corps via des techniques de médecines douces : pleine conscience, médecine chinoise
  • Regarder mes chiffres pour tout ce qui attrait à l’argent
  • Parler et écouter. En thérapie, avec les proches, avec des personnes avec qui j’ai envie d’approfondir la relation

Maintenant passons concrètement à ce que cela veut dire pour ce blog.

Je reviens après une pause nécessaire, comme à chaque fois que j’ai besoin de remettre de l’intention dans mes actions. Bien que ce processus ne soit pas fini pour moi, je viens partager où j’en suis.

J’ai d’ailleurs le sentiment que la période est au ralentissement pour beaucoup d’entre nous : l’entrée dans l’hiver, le changement d’heure, les retombées du Covid… Tout cela nous demande de ré-adapter nos corps et nos esprits et d’aller toujours un peu plus profond en nous. Ressens-tu cela toi aussi ?

Voici quelques stratégies qui m’ont permis de remettre de l’intention sur mes partages ici, dans cette newsletter, et surtout sur mon blog, car c’est en réalité la plateforme que je privilégie.

Tu verras que ces stratégies vont bien plus loin que simplement ce blog :

  • Me questionner sur ce que je veux vraiment
  • Me questionner sur mes besoins et comment y répondre au mieux
  • Passer beaucoup de temps avec mes proches
  • Prendre conscience et soin de mon corps via des techniques de médecines douces : pleine conscience, médecine chinoise
  • Regarder mes chiffres pour tout ce qui attrait à l’argent
  • Parler et écouter. En thérapie, avec les proches, avec des personnes avec qui j’ai envie d’approfondir la relation

Maintenant passons concrètement à ce que cela veut dire pour ce blog.

J’écris un blog personnel avec une dominante « écriture de séries »

Qu’est-ce que je veux dire avec cette phrase qui semble peut-être une évidence pour toi ?

Et bien après moult réflexions et expérimentations, je sais désormais que je ne souhaite pas monétiser ce blog. Je ne souhaite pas vendre de formations, de livres ou de programmes tels qu’ils soient. Ce que je veux vendre dans l’absolu, ce sont les séries que je crée mais ce n’est évidemment pas ici que je vais faire ça. Bon, je ferai ma petite com quand j’en aurai une en production of course, hein ! Mais ça, ça n’est pas de la vente.

Ensuite pour ce qui est de la « dominante écriture de séries », effectivement ce n’est qu’une dominante, je ne me restreins pas à ça. Comme tout être humain, je suis multiple et j’ai envie de te partager beaucoup de choses différentes, qui sont autant de pistes de réflexions pour toi. Je l’ai déjà dit par le passé, j’aime t’ouvrir des portes, c’est pour ça que je crée. Je ne suis PAS enseignante, j’aime partager et tendre un miroir.

On en revient au blog personnel. C’est donc une démarche très personnelle que je pratique ici. Néanmoins, je ne la considère pas comme égoïste, bien au contraire. Partager de façon intime, c’est donner de soi au monde, permettre à tout à chacun de se sentir moins seul, de se sentir compris, guidée, inspirée voire enthousiasmée. C’est ce que moi je ressens lorsque je lis les partages intimes d’autres personnes.

Je n’ai donc rien à te vendre et c’est ok. La finalité ici n’est pas financière. Et dans un monde où ce qui relève de la transaction est devenu majoritaire, ce n’est pas si évident que ça. On en viendrait à se demander si on a pas un problème à ne pas vendre ! J’ai tranché, c’est OK !

Maintenant, j’ai envie de changer quelques petites choses sur le blog. Notamment le design pour plus de fluidité et pour refléter cette image de « blog personnel ». Je le ferai certainement dans les mois à venir.

J’ai également envie d’avoir + de tes commentaires sous les articles.
Qu’est-ce qui te vient après avoir lu ce texte ? Dis le moi en commentaire.

Allez, on se retrouve bientôt, ici, ou en chair et en os !

Ah… et dernière chose, je ne le dirai jamais assez : Merci d’être là 😉

  1. Leonora says:

    C’est un super partage. Et je trouve ça chouette, de n’avoir rien à vendre, alors qu’actuellement tout le monde se conforme au même modèle : je monétise la plus intime partie de ce que je suis et sais sous forme de programme et de formation. Je me demande si petit à petit on ne va pas arriver à un trop plein. Wait n see ! Du coup faire le choix de ne pas rentrer dans ce mouvement, je trouve ça top. Je te rejoins aussi sur le blog personnel. C’est agréable de lire des gens qui écrivent ‘juste’ pour le partage d’une réflexion, d’une impression, d’un sentiment, et qui n’ont, on y revient, rien à vendre derrière. Merci

    1. Oraline says:

      Hello Leonora et bienvenue à toi ! Merci pour ton partage également. J’avoue n’avoir rien contre le fait de monétiser des parties intimes de sa vie quand je sens une intention porteuse (on en revient à l’intention). Il est vrai qu’on peut, par contre, se fatiguer des nombreux opportunistes sur ce créneau là, enhardis par les réseaux sociaux. Par curiosité, es-tu également scénariste ?

      1. Aucagos says:

        C’est clair que là vente est souvent cachés derrière les partages Mais c’est vrai que comme tu dis , on peut décider de ne pas tout vendre . Moi quand je me dis que tel ou tel chose n’est pas à vendre ça me rend plus légère dans ce que je vais partager …peut être une relation à l’argent à travailler chez moi . En tous cas , merci pour ton partage

  2. Jennifer says:

    Mille mercis Oraline. Je vais totalement dans le sens de Leonora mais en version encore plus radicale : j’en ai ras la cacahuète qu’on cherche constamment à me vendre quelque chose. J’ai quitté les réseaux sociaux en partie à cause de ça et je trouve cela tellement reposant d’être sur des sites où les gens ne se comportent pas comme des vendeurs d’encyclopédies au porte à porte avec un programme life changing à te refourguer à tout prix !!!!
    Merci, j’ai hâte de découvrir tes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *